La douleur chez l’enfant

0

Il y a encore une quinzaine d’années, on pensait que le système nerveux immature de l’enfant le protégeait de la souffrance. Ainsi, la possibilité de douleur chez l’enfant était niée.

Ces notions ont été remises en question. On sait aujourd’hui que même le fœtus peut souffrir. Des travaux ont démontré que dès la 16ème semaine de grossesse, les structures assurant la transmission de l’influx douloureux sont en place. Ainsi, si une aiguille touche le fœtus lors d’un prélèvement dans le cordon ombilical, il réagit par un mouvement de retrait visible à l’échographie.
Il est aujourd’hui admis que tout enfant, qu’il soit nouveau-né, nourrisson ou plus grand, peut percevoir la douleur. Sa façon de l’exprimer est très différente de celle de l’adulte.

La prise en compte de la douleur de l’enfant est devenue une priorité. Des consultations de la douleur spécifiquement destinées aux enfants ont également été créées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici