Journée mondiale de la douleur
   
Exemple : arthrose, neuropathie, paracétamol, douleur enfant...

Nos vidéos

Description

Le but du programme THEOPRAT (l'arthrose, de la THEOrie à la PRATique) est de transformer une pathologie de résignation en une pathologie d'implication : même s'il n'y a pas de traitement curatif, les différents traitements symptomatiques existants doivent permettre d'améliorer la vie des patients. Ceci suppose une participation active de ces derniers dans leur prise en charge thérapeutique.

Voyage à l'intérieur de l'arthrose

 

Vous souhaitez télécharger et diffuser notre vidéo ? Merci de nous contacter par mail.

 

Comment aider les patients arthrosiques à rester autonomes ?

L'arthrose touche en France environ 6 millions de personnes. Elle se classe ainsi en tête des causes les plus fréquentes de douleurs chroniques.
La pathologie arthrosique, qui peut atteindre différentes articulations, (genou, hanche, main) représente actuellement la seconde cause d'invalidité, après les maladies cardiovasculaires.

Pour le patient, cette pathologie est une véritable menace de perdre sa capacité à se déplacer sans douleur et conserver ses activités quotidiennes.
Face à cette réalité, une formation « UPSAmouv' » est proposée aux médecins afin de les aider à accompagner leurs patients arthrosiques dans leur quotidien.
Ce programme présente ainsi, à travers des exemples de problématiques rencontrées par des patients, des exercices physiques à effectuer ou encore un aménagement de l'habitat adapté au handicap fonctionnel du patient.

Idéalement, les programmes physiques proposés aux patients arthrosiques doivent comprendre des exercices d'assouplissement, des exercices de renforcement articulaires et des exercices d'endurance. Ainsi deux fiches pratiques ont été réalisées pour des exercices relatifs à la gonarthrose et à la coxarthrose.

Cliquez sur les imagettes pour accéder aux fiches pratiques « coxarthrose » et « gonarthrose ».

Les aides techniques, quant à elles, permettent au patient de rester autonome en cas, notamment, de difficultés de préhension ou de marche. Ces nombreuses aides sont indiquées selon les articulations arthrosiques et les activités de vie quotidienne. Lors de la formation « UPSAmouv' », un architecte du réseau ARVHA (Association pour la Recherche sur la Ville et l'Habitat) présente un habitat adapté au handicap fonctionnel du patient arthrosique. Les gestes de la vie quotidienne sont illustrés à partir d'animations en 3D.
Ces mesures peuvent être mises en place facilement et sans coût excessif, pour améliorer la qualité de vie des patients arthrosiques.

Pour obtenir plus d'informations : http://www.arvha.asso.fr/

 

 

Dernière mise à jour le : 11 décembre 2012

Nos autres vidéos